Caol Ila

La distillerie Caol Ila fut construite par Hector Henderson en 1846. Henderson était à l'époque propriétaire de Littlemill, dans les Lowlands. Avant la création de la distillerie, l'emplacement était utilisé pour le lavage du minerai de plomb. En 1863, Hector Henderson vendit sa distillerie à la société Bulloch Lade, propriétaire de la distillerie Loch Catrine à Glasgow. C'est à cette époque qu'une jetée a été créée pour affronter les marées importantes à cet endroit et accueillir les bâteaux amenant le charbon et l'orge à la distillerie, et repartant avec les fûts de whisky.

 Elle fut rachetée en 1927 par la D.C.L. (Distillers Company Ltd.) qui entreprit sa reconstruction en 1974. La nouvelle et très fonctionnelle distillerie tripla dans le même temps sa capacité de production. Comme la plupart des distilleries, Caol Ila fut fermée durant les années de guerre. La distillerie Clynelish à Brora est la réplique exacte de Caol Ila. La majeure partie du malt produit à Caol Ila (90 %) est destiné aux blends, entre autres Bell's, White Horse et Black Bottle, ou encore au Johnnie Walker Green Label. La distillerie est la plus grande de l'Ile d'Islay, et sa production est d'environ 3.000.000 de litres par an. Les alambics ont une capacité de 20.000 litres pour les wash stills et de 14.000 litres pour les spirit stills.

Proche de l'orge maltée fumée, Caol Ila se révèle également marin, végétal, huileux et tourbé. Les récents embouteillages officiels, particulièrement expressifs, possèdent un caractère tourbé et fumé intense ainsi qu'un bel équilibre sucré/salé. Les alambics de la distillerie Caol Ila, de grande taille et en forme d’oignon expliquent en grande partie le caractère plutôt léger et très fin de ce single malt.

Cliquez ici pour découvrir mes bouteilles.

Photo réalisée et publiée par Rodpollet sur Wikipédia. Cliquez sur la photo pour accéder à la page complète.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×