Springbank

Etablie sur la presqu'île de Campbeltown dans la péninsule de Kintyre, la distillerie Springbank a été créée par Archibald Mitchell en 1828. Le savoir-faire d'Archibald fut rapidement reconnu par ses pairs et son malt se vendait très bien et cher auprès des blenders de l'époque. La distillerie n'a jamais quitté le giron familial, son propriétaire actuel est l'arrière petit-fils de son créateur.

A cette époque, Campbeltown abritait plus de trente distilleries alors que sa population n'atteignait pas 2.000 âmes. La principale caractéristique des whiskies produits dans cette région est la forte teneur en tourbe, assez proche de ceux d'Islay. Passé de mode auprès des blenders, le caractère tourbé tomba en désuétude et Springbank fut une des premières distilleries de la région à utiliser du charbon pour sécher son malt.

Dès 1920, la grande crise toucha de plein fouet la région et les distilleries fermèrent leurs portes les unes après les autres. Springbank cessa ainsi ses activités de longues années durant. Depuis sa réouverture en 1935, Springbank n'a quasi pas évolué et est une des rares maisons à produire son whisky du maltage de l'orge à l'embouteillage du single malt. Springbank produit actuellement trois whiskies différents: Springbank, Longrow et Hazelburn. Même l'orge est cultivée à proximité de la distillerie et de façon biologique. Le seul concurrent local de Springbank est Glen Scotia.

 

1. Springbank

D'abord séché à la tourbe pendant 6 heures, le malt est ensuite séché pendant 24 heures à l'air chaud. Après une fermentation de plus de 70 heures dans des washbacks en bois, le moût passe en distillation. Du premier distillat, le maître stillman sépare les têtes et queues qui seront à nouveau distillées séparément. Encore une fois, têtes et queues seront séparées et le résultat remis avec le premier distillat pour passer ensuite dans le spirit still. Le single malt ainsi obtenu est légèrement tourbé et iodé. Il sera vieilli dans divers types de fûts: bourbon, sherry, rhum Demerara (Guyane) et madeire.

2. Longrow

Le malt utilisé ici est séché complètement par un feu de tourbe et le moût est distillé deux fois de façon traditionnelle. Le goût tourbé est évidemment beaucoup plus prononcé. Le nom de Longrow provient d'une ancienne distillerie voisine fermée en 1896. Le seul chais encore debout abrite aujourd'hui la chaîne d'embouteillage de la maison. Le Longrow est exclusivement vieilli dans des fûts "refill" et commercialisé en version 10 ans. La version 15 ans d'âge sera bientôt disponible, le Longrow n'est produit que depuis 1987. C'est un des single malt les plus tourbés disponibles actuellement sur le marché mondial.

3. Hazelburn

Nom hérité d'une autre distillerie fermée elle en 1925, l'Hazelburn est produit à partir d'un malt séché exclusivement à l'air chaud. Sa maturation se fait uniquement dans des fûts de bourbon. 70 % de la production est écoulée en un single malt de 8 ans et le reste est utilisé pour la production de deux blends maison: Campbeltown Loch 5 ans et  Mitchell 12 ans. L'Hazelburn est produit depuis 1997.

Cliquez ici pour découvrir ma première bouteille de Springbank.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×