Dalmore

Dalmore Cigar Malt

 

 

Le Dalmore Cigar Malt est vieilli pour 30% en fûts de chêne blanc américain ayant contenu du Bourbon et pour 70% en fûts de Sherry Oloroso pendant une durée de 10 à 20 ans avec une majorité vers les 15 ans. Il présente une belle robe orange foncé. Le nez découvre d'abord de délicates notes de fumée rapidement suivies de franches touches d'orange confite et de petites nuances de chocolat noir. Quelques touches d'ananas et de vanille complètent le tableau.

 

Le corps légèrement huileux est ferme et moelleux. En bouche, on retrouve un bel équilibre de richesse entre le fruité, la fumée et quelques touches de rhum brun et de beurre. Elle s'assèche ensuite pour laisser la place au sucre brûlé et la fumée. La finale est assez puissante et sèche avec des notes d'écorce, de poire et d'amandes.
A déguster avec un bon cigare, évidemment.

La bouteille, achetée au prix de 41 €, présente une légère forme de cloche. Cette version n'est plus commercialisée depuis 2009 et a été remplacée par le Gran Reserva.

En 2012, le Cigar Malt a fait son retour sur le marché mais avec une maturation différente. 70 % du single malt est vieilli en fût de sherry, 20 % en fût de chêne blanc américain et 10 % en fût de Cabernet Sauvignon. Je me réjouis de m'en procurer une bouteille quand la mienne sera vide.

 

Dalmore 15 ans

Dalmore 15 ansSuccesseur du Gran Reserva qui avait lui-même remplacé le Cigar Malt ci-dessus, le Dalmore 15 ans est un nouvel embouteillage vieilli 12 ans dans des fûts en chêne blanc d'Amérique ayant contenu du Bourbon. Ensuite, le single malt est transféré à parts égales dans trois fûts de sherry Amoroso, Oloroso et Mathusalem pour 3 années supplémentaires de maturation. Ensuite, les trois fûts sont mariés dans un fût placé verticalement pendant quelques semaines.

Ce single malt est robuste et très équilibré, les arômes de pommes et de pêches se disputent le premier plan avec beaucoup de délicatesse. De légers arômes d'orange et d'herbes viennent compléter les senteurs. En bouche, il me fait penser à la saveur gourmande d'une brioche beurrée avec des touches de levure fraîche. La finale est longue et épicée et je pense y déceler des notes discrètes de gingembre, d'orange confite et de chocolat.

Présenté dans la bouteille traditionnelle de la maison Dalmore, le 15 ans est protégé par un coffret de carton fort de couleur ardoise et commercialisé au prix de 74 €.

 

Dalmore 18 ans

J'ai acheté la version 18 ans de Dalmore en lieu et place du King Alexander III suite au conseil d'un spécialiste qui me certifiait un meilleur rapport qualité/prix. Payée 82 €, le King Alexander affichait à 145 €. Dalmore 18 ans

Présentée dans un coffret de couleur bleu foncé, le 18 ans vieilli 14 ans en fût de chêne blanc américain avant de continuer sa maturation dans un fût de sherry Mathusalem pendant 3 ans. Ensuite, il est transféré dans un autre fût de sherry durant une année supplémentaire.
Au nez, le raisin sec taille la part belle aux senteurs des bois après l'orage. En bouche, les touches d'orange apparaissent rapidement pour laisser la place au citron et évoluer sur des notes plus sucrées comme le miel avec une finale légèrement boisée.

Le conseil de mon vendeur a été judicieux car ce 18 ans est tout à fait magnifique d'élégance et ne s'en laisse pas compter par son copain le King Alexander III que Richard Paterson m'a personnellement fait découvrir lors d'un festival de whiskies.

Ca ne m'empêchera pas d'un jour me procurer cette bouteille, mais j'attends une bonne opportunité tarifaire car il s'affiche maintenant à plus de 180 €.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×