Qu'est-ce que le Whisky ?

Le mot "Whisky" est un dérivé du mot uisge, qui est une abréviation de uisgebeatha, le Gaélique Ecossais pour Eau de Vie. Il fut d'abord utilisé au 18ème siècle. Auparavant, les écrivains parlaient de usquebaugh or aquavitae (le latin pour eau-de-vie).

La tradition étant, le secret se veut venir d'Ecosse par l'Irlande, et fut présenté par Saint-Patrick vers l'an 400. Il avait voyagé sur le continent et a sûrement appris le secret de la distillerie là-bas (bien que ceci ne soit pas sûr puisque personne ne savait comment distiller un whisky 500 ans plus tard).  L'art de distiller fut d'abord effectué dans les monastères, pour la fabrication de médicaments. Les connaissances irlandaises sur ce point vers la fin des années 1100, et les connaissances écossaises les plus récentes  font état de la vente de 500 kg de malt au frère John Corr de manière à fabriquer de "l'eau-de-vie". En 1505, on accorda à la guilde des Surgeon Barbers un monopole sur la région d' Edinburgh pour distiller de l'eau-de-vie.

Preuve s'il en est de l'efficacité de ce médicament, buvez un bon verre de Talisker pour combattre le mal de gorge et le rhume, c'est souverain.

Bien qu'une poignée de distilleries poussèrent pendant les 17 et 18èmes siècles, la façon de distiller le whisky de malt était essentiellement une activité domestique jusque dans les années 1820. Tout comme la plupart des brasseries de l'époque, spécialement dans les Highlands, ils distillaient de l'uisge beatha. Effectivement, ceci était autant essentiel à l'économie rurale (payer les locations, utiliser le surplus de grain pour le bétail) qu'à la société rurale elle-même, soulageant ainsi du dur labeur journalier des pauvres gens dans une région plutôt fraîche.

Même de nos jours, le fait de distiller du whisky de malt était une extension de l'année de culture, part du cycle naturel des saisons. La saison commençait en août ou septembre lorsque l'orge était récolté et s'étendait de l'hiver jusqu'à la fin avril. En mai/juin, la plupart des ouvriers des distilleries aidaient à récolter la tourbe pour l'année suivante mais la production cessait pendant l'été, remplacée alors par un travail de maintenance. Aujourd'hui la durée de l'été "la saison silencieuse" dépend de la demande.

Les amateurs de whisky n'oublieront jamais de fêter la Saint-Patrick le 17 mars !

 

Ci-dessous, une photo de récolte de tourbe dans les Islay

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×